Contacts:
Suivez-nous sur:

              

CALCUL DES PLANCHERS

Tous les planchers en bois béton ISOTEX® sont fabriqués sur mesure selon les plans de votre Bureau d’Étude Technique (BET).

Le calcul des planchers de votre projet peut être réalisé par votre concepteur ou par notre bureau technique.

Pour cela, votre BET devra faire parvenir à notre bureau technique les plans structuraux comprenant les détails des charges et de surcharges à considérer ainsi que le type de planchers à utiliser.
Après les avoir étudiés, nos ingénieurs vous enverront, ainsi qu’à votre concepteur, les calculs et les schémas de pose des dalles. Une fois validés, nous réaliserons la fabrication sur mesure des planchers en bois béton ISOTEX®.

Dans le cadre de sa démarche qualité, ISOTEX® a obtenu le certificat AENOR de conformité du Contrôle du Processus de Fabrication pour ses planchers.

GAMME PLANCHERS

Plancher S20

Plancher S25

Plancher S30

Plancher S39

EXEMPLE DE CALCUL PLANCHERS

POSE DES PLANCHERS

Le treillis des poutrelles est placé de sorte à garantir le levage et la coulée du béton de finition dans la plus grande sécurité, et plus précisément:

1) Durant la phase de levage, il est sollicité par son poids propre et considéré comme suspendu en deux points à L/4 des extrémités;

2) Durant la phase de coulage, il est considéré comme posé sur des appuis distancés de 170 cm et sollicité par son poids propre et par le poids du béton fluide.

L’armature complémentaire est insérée à l’usine, selon les exigences établies par le bureau d‘étude structures; elle peut être dimensionnée et contrôlée en se référant à la section finale.
La collaboration entre la coulée de béton en œuvre et la solive réalisée à l’usine, est assurée par le treillis saillant de la coulée de béton de première phase, d’au moins 4 cm; un calcul correct des contraintes tangentielles permet d’éviter la mise en place d’une armature spécifique d’effort tranchant. Il est également possible de réaliser des nervures transversales (perpendiculaires à l’ossature du plancher); il suffit en effet de prévoir l’utilisation d’éléments surbaissés en bois ciment.

 

Concernant les opérations d’enduisage, nous conseillons de suivre les indications figurant sous «enduits et finitions». L’utilisation d’une trame est obligatoire et elle doit être insérée à la moitié de l’épaisseur de la couche de fond, qui devra avoir une épaisseur la plus uniforme possible de 15 mm. En outre, il est nécessaire d’attendre 5-6 jours entre la couche de fond et la finition d’un enduit à la chaux ou de plâtre.