Contacts:
Suivez-nous sur:

              

Les planchers en bois-ciment

Fort de plus de 60 ans d’expérience dans l’utilisation des blocs en bois-ciment, ISOTEX® s.r.l. a élaboré des éléments, toujours en bois-ciment, pour les structures horizontales.

En exploitant l’inertie de ce système de planchers à poutrelles et entrevous en éléments de bois-ciment par rapport aux autres solutions, l’objectif fixé était de résoudre en une seule opération les questions liées à l’isolation et à l’élimination totale de tous les ponts thermiques et acoustiques d’une construction, la résistance au feu.

La pose

Le positionnement du treillis des poutrelles permet de garantir la plus grande sécurité aussi bien pendant la phase de levage que celle de la coulée du béton de finition. Plus précisément :

1) dans la phase de levage, il est sollicité par son poids propre et doit être suspendu en deux points à L/4 des extrémités.

2) dans la phase de coulage, il doit être disposé sur des appuis à 170 cm les uns des autres, tenant compte qu’il est sollicité par son poids propre et par celui du béton fluide.

L’armature des poutrelles des planchers est insérée à l’usine, selon les exigences établies par le bureau d‘étude des structures. Elle peut être dimensionnée et vérifiée en se référant à la section finale.
La collaboration entre le béton coulé sur chantier et les poutrelles en béton armé réalisées à l’usine, est assurée par le treillis saillant d’au moins 4 cm de la coulée de béton de première phase.
Un calcul correct des contraintes tangentielles permet d’éviter la mise en place d’une armature spécifique d’effort tranchant. Il est également possible de réaliser des nervures transversales (perpendiculaires à l’ossature du plancher). Il suffit en effet de prévoir l’utilisation d’éléments surbaissés en bois ciment.
Concernant les opérations d’enduisage, nous conseillons de suivre les indications que vous trouverez dans l’espace Enduits – Préconisations.
L’utilisation d’une trame est obligatoire et elle doit être insérée à la moitié de l’épaisseur de la couche de fond, dont l’épaisseur de 15 mm devra être la plus uniforme possible. En outre, il est nécessaire d’attendre 5-6 jours entre la couche de fond et la finition d’un enduit à la chaux ou de plâtre.

Pour plus d’informations sur la pose des planchers en bois ciment n’hésitez pas à télécharger l’exemple de schéma de pose au format PDF

Cahier des clauses techniques

Les planchers Isotex® en bois-ciment pour structures horizontales ou inclinées, ont un haut niveau d’isolation thermo-acoustique. 
Constitués de panneaux pré-assemblés en éléments de bois-ciment, la longueur des planchers Isotex® peut atteindre 6,5 à 7 m.

Dimension des planchers : 100 cm x (20-25-30-39)
Les fentes horizontales et verticales permettent d’éliminer les ponts thermiques et acoustiques. Équipés d’armatures sur toute la longueur, de treillis et de solives coulées en usine, la pose des planchers sur chantier se réalise très rapidement à l’aide d’une simple grue.

Le plancher sera finalisé sur chantier avec les armatures complémentaires d’extrados, des aciers de répartition et le coulage du béton de finition avec semelle collaborant.
Les planchers Isotex® répondent aux normes en vigueur.
Ils sont marqués CE selon la norme harmonisée européenne EN 15037-1.
Ils bénéficient des certifications :

  • de résistance au feu (REI 240),
  • de résistance thermique,
  • d’essais acoustiques, conformément aux normes UNI EN ISO 140 et UNI EN ISO 717,
  • d’essais structurels antisismiques,
  • de certifications de matériaux conformes aux exigences de l’éco-construction.

Certifications

Complete de  marquage CE  des solives, conformément à la norme européenne EN 15037-1 harmonisée UNI, certifications de résistance au feu (REI 240), coefficient de transmittance thermique (DPR 59/09 et DM26 / 09.06), les essais acoustiques en œuvre selon le Normes UNI EN ISO 140 et UNI EN ISO 717, essais structurels, certifications de matériaux conformes aux exigences de la construction écologique.

Téléchargez le catalogue

cataloghi

En savoir plus voyez le catalogue.

LES PLANCHERS

Les planchers sont utilisés pour structures horizontales ou inclinées

Plancher S20
Plancher S25
Plancher S30
Plancher S39

VIDÉO POSE PLANCHERS

Vidéo expliquant les phases de pose des panneaux pour les planchers en bois béton Isotex

+ 400.000

bâtiments réalisés en Europe

EXEMPLES D’INSTALLATION ISOTEX

COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE DES PLANCHERS ISOTEX

Résistance thermique supplémentaire de la finition éventuelle  
Épaisseur (cm)λ(W/mK) Rfin(m²K/W)
Sous-couche en béton allégé80,280,286
Isolant acoustique0,70,0350,200
Fondation de béton 1800 kg/m²40,930,043
Plancher en céramique1,310,013
0,542

Transmission thermique pour planchers intermédiaires | Masse planchers Isotex® 300 à 400 kg/m²    
RRlimRfinU¹(W/m² K)
S20*0,8460,20,5421,5880,629723
S25*0,9210,20,5421,6630,601323
S39 (8 cm PSE graphite) **3,4070,140,5424,0890,244557

Transmission thermique plancher haut/de toiture | Enduit intérieur + plancher + chape    
RRlimRfinU¹(W/m² K)
S39 (8 cm PSE graphite) **3,4070240,14 -3,5470240,281926

Prestations en régime dynamique plancher S39 (8 cm PSE graphite) **Valeurs en hiverValeurs en ètè
Transmittance thermique périodique Yie [W/m² K]0,0030,003
Atténuation0,0110,012
Déphasage25 h 36'25 h 28'

Légende 
RRésistance thermique réelle de l’élément
RlimRésistance thermique superficielle extérieure, intérieure
RfinRésistance thermique supplémentaire de la finition éventuelle
Résistance thermique surfacique plancher fini avec les résistances superficielles ext-int
Coefficient de transmission thermique surfacique du plancher fini avec les résistances superficielles ext-in
*Planchers calculés avec une valeur de conductivité thermique λ du bois-ciment = 0,11 W/mK
**Planchers calculés avec une valeur de conductivité thermique λ du bois-ciment = 0,10 W/mK