Contacts:
Suivez-nous sur:

      

SAINT-MONTAN – Le grand chantier mairie / maison médicale

Un bâtiment à énergie passive

Ça y est, c’est parti ! Sous le regard responsable de Vincent Dumatras élu, qui chapote les projets immobiliers de la commune, le chantier de construction de la nouvelle mairie et du pôle médical est en marche. Un bâtiment construit en passif (visant les certifications BEPAS : Bâtiment à énergie passive). Mais c’est quoi construire en passif ? : c’est un bâtiment conçu afin de respecter la norme RT 2012, avec cependant une cible plus vertueuse, non labelisée, tendant vers le X-THPE (soit Cep RT 2012 et Bbio – 30%).

Bon en clair : recherche d’un label BePas (ou Bâtiment à énergie passive). Il concerne les bâtiments dont les consommations en chauffage et rafraichissement sont inférieures ou égales à 15 kWh/m²/an. Ces bâtiments doivent également disposer d’une étanchéité à l’air renforcée, pour limiter les pertes de chaleur. Enfin leur consommation totale en énergie ne doit pas dépasser 120 kWhm² par an. Le concept du bâtiment passif est que la chaleur dégagée à l’intérieur de la construction (êtres vivants, appareils électriques) et celle apportée par l’extérieur (ensoleillement) suffisent à répondre aux besoins de chauffage. Un bâtiment occupé qui ne perd pas la chaleur interne n’a pas besoin de chauffage pour rester agréable à vivre. Dans un bâtiment traditionnel, le chauffage ne sert qu’à compenser les pertes de chaleur. Donc efficacité et écologique! Des ponts thermiques réduits au minimum, des factures d’énergie symboliques, l’association de l’inertie du béton et de l’ITE pour des économies l’hiver et du confort l’été, des performances pour répondre à tous les enjeux des réglementations présentes et futures.

Un engagement environnemental grâce à l’utilisation de bois recyclé pour une maison plus écologique, étanche à l’air, résistant au feu, conforme aux exigences parasismiques, le bloc (parpaing) HDIII 44/20 graphite option matériaux biologiques avec isolant liège pour un bilan carbone favorable mis au point par ISOTEX, entreprise d’origine italienne, associe béton armé et bois minéralisé pour isoler les bâtiments et les protéger des risques incendie et sismiques. C’est donc un système de construction innovant, un procédé simple et rapide qui apporte un gain de temps sur e chantier qu’a choisi l’équipe communale.